Idée : Partager la joie de la fête avec un frère ou une sœur de la rue

Pour partager la joie de la fête (Noël, Pâques, Assomption…) avec les plus démunis, préparer un ou plusieurs petits sacs à remettre à des frères de la rue inconnus.

DESCRIPTION

Dans un petit sac à dos, ou un petit sac en toile, réunir progressivement au cours de l’Avent ou du Carême divers petits objets qui vont constituer un cadeau.

Le jour de la fête, se promener dans la rue « avec l’Esprit Saint », et donner le sac à un frère de la rue en lui disant « Joyeuses Pâques » (ou Joyeux Noël) et le laisser avec sa surprise !

PRÉCISIONS D’ORGANISATION

Pour venir en aide aux plus démunis, nous pouvons faire confiance aux associations qui se dévouent à leur service et qui connaissent bien leurs besoins. Leurs dons sont orientés sur les nécessités (nourriture, hygiène, …). Le don de ce sac est bien différent et doit « adresser » d’autres aspects de la personne :

- Quelque chose pour goûter : des bonbons, des gâteaux, des fruits secs, des gourdes de compote, des chocolats, …

- Quelque chose pour prendre soin de soi : un savon, un miroir de poche, de la crème pour les mains, des lingettes parfumées, un flacon de shampooing, …

- Quelque chose qui parle au cœur : un poème, une belle photo ou une image

- Quelque chose pour partager : le poème, l’image en plusieurs exemplaires

- Quelque chose pour tracer sa route : un petit carnet, un stylo bille ou un crayon, un petit agenda de poche ou un calendrier (distribués par les commerçants à la fin de l’année), une enveloppe ou deux avec un timbre et une feuille de papier à lettres, …

- Quelque chose d’utile pour ranger : des pochettes en tissu, une petite boîte métallique, …

La démarche peut être menée en famille ou au niveau de la paroisse.

CONSTAT, VALEUR PARTICULIERE

- À chaque petit don placé dans le sac on se prépare soi-même à la fête et au cadeau

- Lorsqu’on offre le sac on ne « profite pas » de ce moment-là pour un échange. On laisse donc la personne découvrir par elle-même ce qui l’amène à se questionner sur chaque cadeau. Cela donne aussi l'idée d'un "cadeau du ciel", jour de chance, jour de joie !

- Si on revoit la personne dans la rue, on peut bien sûr engager la conversation.

don de paques

Connectez-vous pour réagir à cet article et proposer vos contributions

Dernières contributions

  • Idée : Instituer "3 minutes pour se rencontrer" à la fin de la messe
    Pierre - Verson (Caen 14) il y a 2 semaines
    De passage à Marseilles dans une église près du port, le Prêtre à proposé à la ...

    Lire la suite...

     
  • Questionnement : éviter de bloquer l'extrémité des bancs ?
    Karine - Cathédrale de Créteil (94) il y a 4 semaines
    Oui c’est n’importe quoi. Je pense que les gens qui font ça ont peur d’être ...

    Lire la suite...

     
  • ꞊ PROPOSER UN QUESTIONNEMENT OU SOUMETTRE UNE IDÉE
    Karine - Cathédrale de Créteil (94) il y a 4 semaines
    Une idée simples pour les équipes d’animation, idée qui se pratique un peu mais je ...

    Lire la suite...