꞊ DOCUMENTS SUR CETTE RUBRIQUE

Ouvrages, liens Internet ou articles de référence sur cette rubrique.

Vous pouvez en ajouter ci-dessous ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

1. LES GESTES RITUELS EN BREF - document du site chrétien PORT-SAINT-NICOLAS

 

____________________________________________________________________

 

1. LES GESTES RITUELS EN BREF - document du site chrétien PORT-SAINT-NICOLAS

Extrait de http://www.portstnicolas.org/le-chantier-naval/la-boite-a-outils/l-art-de-celebrer/article/les-gestes-rituels-brefs

Regarder l'hostie et la coupe

Il est fréquent de voir des fidèles incliner la tête au moment où le prêtre élève l'hostie ou le calice pour les leur montrer. Il y a là quelque chose de curieux. En effet, c'est pour que l'hostie soit vue et adorée que l'élévation fut inventée au 13e siècle. Donc, les fidèles doivent d'abord regarder pour voir celui qu'ils vont ensuite adorer en s'inclinant, en même temps que le prêtre le fait lui-même.

S'incliner

Même très légère, l'inclination est un geste simple qui fait discrètement participer le corps à la prière. On peut la faire au signe de croix du début et à la bénédiction finale, aux mots du Symbole « Par l'Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie et s'est fait homme », pour honorer l'incarnation du Seigneur par laquelle s'inaugure le mystère du Salut. On pourrait le faire également durant la formule de pardon à la fin de la préparation pénitentielle et, que l'on soit debout ou à genoux, à la suite de chacune des élévations, comme il est dit plus haut.Le prêtre fait d'autres inclinations comme il est dit au no. 234 de la PGMR (aux prières Purifie mon coeur et Humbles et pauvres ; et dans le Canon romain, aux mots Nous t'en supplions ; etc).

Faire la génuflexion

La génuflexion est une sorte d'agenouillement bref qui est en rapport direct avec la présence du Christ dans le sacrement du pain et du vin consacrés. Aux messes ordinaires, elle ne concerne que le prêtre à son arrivée au choeur, si le tabernacle avec le saint sacrement est dans le sanctuaire, après chacune des élévations et avant la communion. Elle ne concerne tous les fidèles qu'à l'Annonciation et à Noël, aux mots « Par l'Esprit Saint, il a pris chair... ».

La génuflexion est née au Moyen âge de la belle réaction de ceux qui ne voulaient pas en faire moins, en chrétien devant le Seigneur Jésus qu'en vassal devant le seigneur du lieu. Ce n'est plus notre situation. Aussi, bien souvent la génuflexion est-elle remplacée par le geste qui la précédait, c'est-à-dire l'inclination profonde de tout le buste et non seulement de la tête. Il est difficile de ne pas admettre cette façon de faire lorsque l'on sait que certains grands ordres monastiques qui ont gardé quelques éléments liturgiques du temps de leur fondation, ne font toujours pas de génuflexion, pour la simple raison que leur fondation est antérieure à l'introduction de la génuflexion dans la liturgie et la pratique privée.

On n'oubliera pas cependant que dans un monde qui, bien souvent, ne veut ni Dieu ni maître, la génuflexion témoigne que les chrétiens reconnaissent qu'ils sont en présence de quelqu'un de plus grand qu'eux.

Connectez-vous pour réagir à cet article et proposer vos contributions

Dernières contributions

  • Idée : Soutenir les prêtres en mettant en place "Le panier du curé"
    Nicole Cathédrale Angers (49) il y a 3 semaines
    Angers- Cathédrale Il nous faut libérer nos prêtres des contingences matérielles.

    Lire la suite...

     
  • Idée : Déplacements dans l'église entre le lieu de la parole et la table
    Olivier - Paroisse Saint Sever (Rouen - 76) il y a 3 mois
    Je suis retourné à Saint Merry récemment et j’ai été encore marqué (positivement) ...

    Lire la suite...

     
  • Questionnement sur de nouvelles formes de Prières Universelles
    Françoise - Paroisse de Cessy (01) il y a 4 mois
    aujourd’hui notre curé a ajouté une intention de prière à la fin de la PU. Une ...

    Lire la suite...