Idée : Soutenir les prêtres en mettant en place "Le panier du curé"

Un réseau d'amitié qui se construit autour des prêtres pour leur offrir un panier garni leur permettant de prendre régulièrement un repas dans de bonnes conditions.

PRECISIONS D'ORGANISATION

Un coordinateur/trice pour la paroisse s'occupe de regrouper la liste des volontaires et d'affecter les dates.
Peut se faire facilement par Internet, mais aussi avec un papier/crayon et un bon téléphone !
Se paramètre totalement en fonction des besoins du ou des prêtres : repas individuels, repas à plusieurs, réunions, repas du dimanche, repas de semaine, ... applicable même si la Paroisse  finance un peu d'aide salariée.

L'objectif n'est pas de proposer un repas gourmand mais de simplifier la vie des prêtres.

CONSTAT, VALEUR PARTICULIERE

Les prêtres sont trop souvent débordés. Penser à eux-mêmes et à leurs repas n'est pas leur préoccupation première : repas décalés, repas déséquilibrés, voire nourriture périmée... c'est le quotidien de nombreux prêtres.

Cette organisation simple à mettre en œuvre si elle est partagée au niveau de la paroisse, est un petit effort et un vrai plus pour leur qualité de vie.
Pour celles et ceux qui intègrent l'équipe, c'est un moment donné, une occasion de prier pour les prêtres et de se rencontrer en paroisse aussi.

EXEMPLES VARIÉS SELON LES PAROISSES

Saint François de Paule - Fréjus Toulon
"Un service de repas pour les prêtres et séminaristes est mis en place.Il s’agit de livrer en période scolaire un repas pour 9 personnes tous les mardis et jeudis, et pour 14 personnes tous les vendredis et samedis (en binôme).
Une trentaine de personnes y participent ce qui permet d'espacer suffisamment le tour de chaque participant (en moyenne 2 repas par trimestre pour chaque participant).
Il est possible d'intégrer l'équipe à tout moment, même en cours d'année"

Saint Pierre - Saint Jacques, Neuilly-sur-Seine
"Depuis quatre ans déjà, une petite équipe, environ 54 familles, manifeste sa gratitude aux prêtres de Saint Pierre-Saint Jacques, pour leur vie entièrement donnée.
Elle a saisi l’opportunité de se fédérer pour leur offrir à tour de rôle une fois par année scolaire leur déjeuner du dimanche. Cette ancienne tradition, qui se répand en France et dans notre Diocèse, consiste en :
une entrée, un plat complet, un dessert et du pain + menu et conseils de réchauffage (facultatif : un fromage et une bouteille de vin rouge), à apporter le dimanche matin (ou dans la journée du samedi) à l’Accueil."

Paroisse Saint Charles à Marseille
"Afin que ce service ne pèse pas trop, permettez-moi quelques précisions. Le but de ce service est avant tout de nous faire gagner du temps en plus de réaliser une certaine économie. Donc n’hésitez pas à faire des choses simples : entrée, plat, dessert. Il n’est pas nécessaire de faire de la grande cuisine. Si vous n’avez pas le temps ou pas le talent, rassurez-vous, un sachet de salade, une conserve ou des surgelés nous conviennent parfaitement. Inutile de mettre pain, fromage et vin. Quelques fruits ou quelques yaourts en dessert feront très bien l’affaire, des gâteaux cuisinés ne sont pas requis ! ».

> Partagez-nous vos questionnements, vos expériences ou vos réflexions !

panier du curé

Dans la Paroisse de Sceaux (92), l'équipe "Panier du Curé" s'appelle la Mission Marthe :
"Quand Jésus a dit que Marie avait fait le bon choix, il n’en a pas moins dégusté le bon repas que Marthe avait confectionné."


 

Contributions  

+2 # Sylvie - Paroisse StNico StMarc - Ville d'Avray (92) 09-07-2017 22:57
C'est vrai que ce n'est pas grand chose! Je trouve aussi que ça peut revêtir un côté familial dans le sens où les enfants voient que l'on fait ce service, savent que c'est pour le curé, et peuvent même participer à leur mesure.
+2 # Veronique St Pierre St Jacques Neuilly sur Seine 14-07-2017 19:44
Pour rebondir sur la contribution de Sylvie, voici une citation de l'homélie de Mgr BOULANGER, Évêque de Bayeux-Lisieux le jour de la canonisation de Louis et Zélie MARTIN Citer :
Si l'on veut des vocations sacerdotales, un point est ESSENTIEL : que les enfants sentent que leurs parents aiment les prêtres ou les consacrés"
Créer un "Réseau d'amitié Panier du Curé" c'est bon pour le(s) prêtre(s)+ excellent pour la vie paroissiale !

Encouragements par échange d'expériences et envoi de modèles de tracts prêts à imprimer ou à personnaliser en écrivant à
+2 # Claire - Paroisse Saint-Pierre de l'Océan (Saint Jean de Luz - 64) 16-07-2017 00:48
Bravo c'est super !
-1 # Paroisse 18-07-2017 10:31
Attention aux vraies fausses bonnes idées.
Cela peut être utile à certains prêtes mais ce n'est pas forcément l'aide principale que des prêtres aimeraient trouver dans leur ministère. Combien cela a pu devenir aussi encombrant pour certains prêtres.
Les nouveaux produits alimentaire dont ils peuvent avoir besoin peuvent être adapter à leur situation actuelle. Cette aide du panier du curé demande beaucoup de discrétion et d'humilité.
Mais une aide plus importante peut être ailleurs, dans la participation à la charge pastorale des nouvelles paroisses et à l'évangélisatio n d'aujourd'hui, parfois plus qu'avec un panier du prêtre pour vouloir leur faire gagner du temps.
+1 # Veronique St Pierre St Jacques Neuilly sur Seine 18-07-2017 19:30
Vous avez bien raison, la priorité absolue c'est d'AIDER les prêtres dans leur ministère, en s'engageant dans les activités paroissiale où ils ont besoin d'aide, mais les SOUTENIR en tant qu'homme privé, ce n'est pas contradictoire, et c'est aussi important : Monseigneur AUPETIT, Evêque de Nanterre a dit dans son homélie des ordinations 2016 : " Chers frères et soeurs je vous demande d'AIMER vos prêtres, de les AIMER VRAIMENT. "
Vos mots de "discrétion" et "humilité" sont évidemment tout à fait nécessaires aussi, puisque c'est un service qui ne peut être que PROPOSE, et organisé sur mesure, selon leurs attentes.
+2 # inès-Paroisse St Pierre St Jacques (Neuilly-92) 24-07-2017 09:26
C'est un petit geste qui dit toute notre amitié à nos prêtres. Bien sûr qu'ils ont besoin d'aide dans d'autres domaines mais savoir que le dimanche (ou un autre jour de la semaine dans d'autres paroisses) un repas a été préparé par des paroissiens qui se soucient d'eux est une marque d'amitié qui ne peut que les soutenir dans leur charge pastorale.
+1 # P. Edouard 95 10-08-2017 09:59
Ce service du "panier du curé" existe sur notre paroisse et les trois prêtres en sont très heureux.
Etant donné que nous faisons la cuisine nous-mêmes en semaine, nous sommes très heureux, le samedi, de bénéficier d'un bon repas, équilibré, que nous n'avons pas à préparer (alors que le samedi est un jour chargé).
Je précise aussi qu'il y a souvent des restes, ce qui est appréciable pour les jours qui suivent.
De plus, il suffit de se mettre d'accord avec les personnes qui préparent les repas pour que cette initiative se déroule au mieux pour elles et pour nous, d'un point de vue logistique.
Vraiment un service à forte valeur ajoutée pour nous les prêtres!!

Connectez-vous pour réagir à cet article et proposer vos contributions

Dernières contributions

  • Idée : Un haut-parleur dans la garderie et ailleurs
    Karine - Cathédrale de Créteil (94) il y a 14 hours
    Ca m'énerve de penser à ces dizaines de messes que j'ai passées sans profiter de ...

    Lire la suite...

     
  • Idée : Expérimenter différemment la liturgie eucharistique dos au peuple
    Jacques Dieudonné-diacre il y a 5 jours
    Je reste toutefois très interpellé par la réponse du Xt à la samaritaine en Jn ...

    Lire la suite...

     
  • Idée : Expérimenter différemment la liturgie eucharistique dos au peuple
    PEC il y a 5 jours
    Bonjour, Cette idée est à mettre en regard avec la fiche ...

    Lire la suite...